Accueil

TSUNAMI

En avril 2005, Mr Sanderasekaram, distribue les dons collectés

 

Le 26 décembre 2004, une catastrophe sans précédent s'abattait sur l'Asie du sud-est; un tsunami emportant tout sur son passage tuait des centaines de milliers de gens, sous l'objectif de dizaines de caméras. Aussitôt, un très grand nombre de gens se tournèrent vers notre temple pour apporter leur aide. De très nombreux Sri Lankais qui fréquentent habituellement le lieu sont venus spontanément apporter des colis pour leurs proches victimes du raz-de-marée mais aussi énormément de Français. Beaucoup de personnes sachant que le temple est dirigé par des Sri Lankais ont décidé de s'adresser directement à nous.

Le temple a fait acheter des saris et du matériel en Inde qui ont été directement expédiés au Sri Lanka par l'intermédiaire de bénévoles sur place.

Le temple a affrété un container de 60m² contenant des vêtements, des médicaments, du matériel scolaire, des bicyclettes, des fauteuils roulants et des barques de pêche. Le container est arrivé en avril et son contenu a été distribué directement par des Sri Lankais accompagnés par M. Sanderasekaram dans la zone de Jaffna. Des amis du temple ont créé sur place une association à but humanitaire pour pouvoir réceptionner le container et organiser la distribution de manière légale.

Nous tenons à remercier toutes les personnes et associations qui ont fait preuve de solidarité envers les sinistrés, notamment Solidarité Sud Essonne et le Maire de Saint-Vrain, la société Hélicave et tous les particuliers anonymes, pour leur générosité.

 


Le 26 décembre 2005, l'Ambassade du Sri Lanka,
organise une cérémonie pour les victimes du tsunami à Neuilly


Comme tous les témoins impuissants de la catastrophe qui a ravagé l'Asie du sud-est il y a un an, le personnel et les fidèles du temple de Ganesha ont été profondément choqués par la détresse des victimes.
Dans un élan spontané, des centaines de personnes de toutes origines se sont adressées au temple pour proposer leur aide; Sri lankais et fidèles hindous, français individuels et associations. Toutes les personnes ayant séjourné au Sri Lanka ont gardé un souvenir ému de la gentillesse de la population et ont tenu à faire un geste envers les gens qui les avaient si bien accueillis. Des rescapés encore sous le choc sont passés au temple pour exprimer leur reconnaissance envers les sri lankais qui parfois leur avaient sauvé la vie.
Nous tenons à associer tous ceux qui nous ont apporté leur aide à cette cérémonie.
Nous leur dédions cet extrait du Rig Véda 1-28 :

Celui qui endurcit son âme à l'égard du misérable qui a faim, alors que lui a la nourriture; à l'égard du malade qui l'approche alors qu'il en a reçu jadis les soins: il ne trouve personne pour le plaindre !

Le généreux, c'est celui qui donne au mendiant qui va errant, maigre, cherchant à manger, l'assistant si l'autre l'appelle en cours de route, il s'en fait un ami pour les jours à venir.

Celui qui ne donne pas de nourriture à son ami, au compagnon qui l'accompagne, ce n'est pas un ami.
Qu'il s'écarte de lui! ce n'est pas sa place, qu'il cherche un autre qui donne, fût-il un étranger!

Le puissant doit donner à l'opprimé: qu'il considère la route qui s'étend au loin!
La richesse roule comme les roues du char, elle s'approche tantôt d'un bord, tantôt de l'autre.

C'est en vain que l'insensé détient la nourriture; je vous le dis en vérité, elle est sa perte.
Il ne se ménage ni un camarade, ni un ami.
Mangeant seul, il est seul avec sa faute.

Ainsi, tous ceux qui ont été généreux ne seront jamais seuls.

Nous savons que de nombreux problèmes subsistent encore sur place malgré la générosité des donateurs du monde entier. Les survivants sont encore pauvres dans leur vie matérielle mais ils sont riches de l'amitié que leur ont témoigné tous les peuples qui se sont mobilisés. Cette richesse, tout l'or du monde ne peut pas l'acheter. C'est l'or qui est dans leur cœur et qu'ils ont prodigué sans compter à tous leurs visiteurs qui leur a été rendu. Les victimes sont riches de toutes les prières qui leur ont été adressées et elles seront plus riches encore ce soir. Faut-il voir la main de Ganesha dans les épreuves subies par le Sri Lanka qui ont semblé cruelles mais qui ont révélé la place que tiennent les sri-lankais dans le cœur des hommes de tous les pays ?


OM